Accueil
01/01/2014
06/01/2014
07/01/2014
08/01/2014
09/01/2014
10/01/2014
11/01/2014
13/01/2014
15/01/2014
16/01/2014
19/01/2014
20/01/2014
22/01/2014
23/01/2014
24/01/2014
25/01/2014
26/01/2014
27/01/2014
28/01/2014
29/01/2014
31/01/2014
01/02/2014
02/02/2014
06/02/2014
07/02/2014
09/02/2014
10/02/2014
11/02/2014
12/02/2014
13/02/2014
14/02/2014
15/02/2014
16/02/2014
17/02/2014
18/02/2014
19/02/2014
20/02/2014
21/02/2014
22/02/2014
23/02/2014
25/02/2014
26/02/2014
02/03/2014
04/03/2014
05/03/2014
06/03/2014
06/03/2014-2
08/03/2014
10/03/2014
12/03/2014
13/03/2014
14/03/2014
15/03/2014
17/03/2014
18/03/2014
19/03/2014
20/03/2014
21/03/2014
22/03/2014
23/03/2014
24/03/2014
25/03/2014
26/03/2014
27/03/2014
28/03/2014
29/03/2014
31/03/2014
01/04/2014
03/04/2014
04/04/2014
05/04/2014
06/04/2014
07/04/2014
08/04/2014
09/04/2014
10/04/2014
12/04/2014
13/04/2014
15/04/2014
16/04/2014
17/04/2014
19/04/2014
20/04/2014
22/04/2014
23/04/2014
24/04/2014
25/04/2014
26/04/2014
27/04/2014
28/04/2014
29/04/2014
30/04/2014
01/05/2014
02/05/2014
04/05/2014
05/05/2014
06/05/2014
07/05/2014
08/05/2014
09/05/2014
10/05/2014
11/05/2014
12/05/2014
13/05/2014
14/05/2014
15/05/2014
16/05/2014
16/05/2014-2
17/05/2014
19/05/2014
20/05/2014
21/05/2014
22/05/2014
23/05/2014
24/05/2014
25/05/2014
26/05/2014
27/05/2014
30/05/2014
31/05/2014
01/06/2014
02/06/2014
03/06/2014
06/06/2014
09/06/2014
10/06/2014
11/06/2014
12/06/2014
13/06/2014
14/06/2014
15/06/2014
16/06/2014
17/06/2014
18/06/2014
19/06/2014
20/06/2014
21/06/2014
22/06/2014
23/06/2014
24/06/2014
25/06/2014
26/06/2014
27/06/2014
27/06/2014-2
28/06/2014
29/06/2014
30/06/2014
01/07/2014
04/07/2014
05/07/2014
06/07/2014
0707/2014
08/07/2014
09/07/2014
09/07/2014-2
10/07/2014
14/07/2014
15/07/2014
17/07/2014
19/07/2014
21/07/2014
22/07/2014
23/07/2014
24/07/2014
25/07/2014
26/07/2014
27/07/2014
28/07/2014
29/07/2014
30/07/2014
31/07/2014
01/08/2014
02/08/2014
03/08/2014
04/08/2014
05/08/2014
06/08/2014
07/08/2014
08/08/2014
09/08/2014
10/08/2014
11/08/2014
12/08/2014
14/08/2014
15/08/2014
16/08/2014
17/08/2014
19/08/2014
20/08/2014
21/08/2014
22/08/2014
23/08/2014
24/08/2014
25/08/2014
26/08/2014
27/08/2014
28/08/2014
29/08/2014
03/09/2014
05/09/2014
06/09/2014
14/09/2014
15/09/2014
18/09/2014
20/09/2014
20/09/2014-2
22/09/2014
24/09/2014
25/09/2014
26/09/2014
27/09/2014
28/09/2014
29/09/2014
02/10/2014
03/10/2014
04/10/2014
06/10/2014
07/10/2014
08/10/2014
08/10/2014-2
09/10/2014
11/10/2014
12/10/2014
15/10/2014
18/10/2014
18/10/ 2014 -2
19/10/2014
22/10/2014
23/10/2014
24/10/2014
26/10/2014
30/10/2014
31/10/2014
02/11/2014
03/11/2014
05/11/2014
08/11/2014
09/11/2014
11/11/2014
14/11/2014
16/11/2014
19/11/2014
20/11/2014
21/11/2014
21/11/2014-2
23/11/2014
25/11/2014
27/11/2014
28/11/2014
29/11/2014
02/12/2014
04/12/2014
06/12/2014
07/12/2014
08/12/2014
09/12/2014
10/12/2014
11/12/2014
12/12/2014
13/12/2014
14/12/2014
15/12/2014
17/12/2014
18/12/2014
19/12/2014
20/12/2014
20/12/2014-2
21/12/2014
21/12/2014-2
22/12/2014
22/12/2014-2
23/12/2014
24/12/2014
25/12/2014
27/12/2014
28/12/2014
29/12/2014
30/12/2014

 

Mercredi 12 mars 2014

 

Page précédente   Page suivante

 

Je lis  : "Dans la lumière et les ombres, Darwin et le bouleversement du monde" par Jean Claude AMAISEN. Il existe une émission du même auteur Sur France Inter, "Sur les épaules de Darwin" le samedi matin à 11h. Elle  reprend l'ensemble de ses idées. Sa voix est celle d'un conteur au coin du feu, le discours est ponctué d'extraits musicaux, c'est très agréable à suivre.

Quelques extraits puisés dans les pages que je parcours actuellement  et que j'éparpille dans celle là

: "Avoir une "théorie de l'esprit" implique la capacité d'un individu à prêter des intentions à un autre, non pas seulement à partir de l'observation du comportement de l'autre, mais à partir d'une projection sur l'autre de ses propres intentions. En d'autres termes, l'individu s'attend à ce que l'autre fasse ce que lui-même a envie de faire".....

 

....."Les tentatives d'essayer d'imaginer de l'intérieur ce que ressent un animal-les tentatives d'empathie à son égard, dont Darwin disait qu'elles étaient la forme la plus récente, la plus complète et la plus "civilisée" de l'instinct de sympathie humain- sont souvent rejetées d'un simple mot, comme une erreur dont le tort serait d'être "anthropomorphiques". L'animal se comporterait "comme si" il ressentait des émotions, imaginaient, souffrait, ressentait de la joie, réfléchissait, se souvenait...Et sous prétexte que sa vie intérieure nous est cachée, elle devrait être considérée comme inexistante"....

 

...."Le degré de raffinement, dans des espèces très différentes, des capacités d'apprentissage, de réponse aux autres, d'anticipation des actions des autres, et des interactions avec les autres - qu'elles soient impliquées dans des relations d'aide, de partage, de coopération ou au contraire de tromperie, de vol, de combat - suggère la richesse et la diversité des capacités mentales qui ont pu émerger au long de l'évolution du vivant"....

 

  

Blue

 

les chiens aiment bien se tenir ou se coucher près des arbres en fleurs malgré le bourdonnement des abeilles.

---

 

---

---

...."Tout vrai regard que nous portons sur le monde est un échange, un partage, un dialogue. Parce qu'il nous transforme. Tout vrai regard que nous portons sur le monde est un départ. Parce qu'il est changement de perspective.Parce qu'il est attente, exploration, émerveillement, incertitude, invention. Parce qu'au -delà de l'horizon se devine, invisible, un nouvel horizon. Parce que, dans l'ombre des territoires révélés en pleine lumière, se dessinent les frontières de terres encore inconnues et les contours des interrogations à venir"....

 

 

Gluck

---

 

---

 

---

--

---

 

---

 

Vasthi

 

---

 

---

---

 

---

---

  ---

 

---

"Et il nous faut entrer en relation, en empathie, avec ce qu'il y a d'unique, de singulier, de merveilleux, de fragile et de menacé dans chaque être humain, et dans la nature qui nous entoure. Et nous demander ce que nous pourrions faire pour protéger, préserver, réparer, soigner, et empêcher de disparaître.

Plonger dans le récit tumultueux de nos origines, non pour nous y enfermer, nous appauvrir et nous dessécher, mais pour essayer de ressentir à quel point nous sommes faits d'absence. De la présence de l'absence. De l'empreinte, en nous, de ce qui a disparu, de ceux qui ont disparu. Et tenter, chaque jour, de reconstruire notre commune humanité. Dans le respect de l'extraordinaire vulnérabilité de ceux qui nous ont fait naître, de ceux qui nous entourent, et de ceux qui nous survivront.

Car que valent les merveilles de la science si elles mènent à l'indifférence, au malheur, à la souffrance, au mépris et à l'oubli?"....

 

Velours relookée par Don Gio

 

---

 

 

Page précédente   Page suivante